Témoignage #5 : Clara, une lilloise en amour avec la ville de Québec

Tous les crédits photos reviennent à Clara. Le design et la personnalisation des photos ont été réalisés par moi-même, à l’aide du logiciel Procreate sur l’iPad.

Bonjour à tous!

On se retrouve aujourd’hui pour le cinquième témoignage d’expatriés au Canada. Le but est de mettre en avant des personnes ayant chacune des expériences et des histoires différentes à raconter. Je trouve ça tellement intéressant d’en savoir plus sur le parcours de toutes ces personnes qui décident de tout quitter pour venir vivre l’aventure canadienne, et j’espère que ça vous plait aussi.

Aujourd’hui, c’est au tour de Clara de nous raconter son expérience. C’est une fille que j’adore suivre sur les réseaux sociaux, parce qu’elle est toujours souriante, bienveillante, et pleine de bons conseils. Donc pour commencer, je vous invite à aller vous abonner à son magnifique compte Instagram si ce n’est pas déjà fait, je suis sure que vous allez l’adorer. Et maintenant, au travers de dix questions, je vous laisse en découvrir davantage sur son parcours, son expérience, sa vie au Québec, et ses projets à venir.

Parle-nous un peu de toi. Qui es-tu? D’où est-ce que tu viens? Qu’est-ce que tu fais dans la vie? Quelles sont tes passions?

Je m’appelle Clara, j’ai 25 ans et je viens de Lille dans le nord de la France (oui oui, avant qu’on me le dise, je suis bien une ch’ti dans l’âme)! Je suis directrice Marketing dans une PME à Québec, j’ai toujours travaillé dans ce domaine pour lequel j’ai obtenu un Master. Je suis passionnée de beaucoup de choses dans la vie, mais surtout de lecture, randonnée/plein air et de sport. 

Avant de t’expatrier au Canada, as-tu déjà vécu d’autres expatriations? Si oui, lesquelles? Et que penses-tu de l’expatriation en règle générale?

Avant de m’expatrier au Canada, j’avais beaucoup voyagé en Europe et mon plus long voyage était pour un stage à Barcelone à mes 18 ans pendant 5 mois, grosse fête quoi! En général je pense que l’expatriation, c’est une chance. Une ouverture d’esprit, dans laquelle on a tout à apprendre des autres et de soi tout en voyageant. 

Pourquoi as-tu fait le choix de venir vivre au Canada?

Le Canada je l’ai choisi sans hésiter, car c’est sur le continent américain, ensuite on m’a toujours dit que la qualité de vie était très bonne (les Canadiens sont réputés pour être sympas) et enfin parce qu’on m’a beaucoup parlé d’opportunités professionnelles assez importantes sur le territoire. Puis faut se le dire, j’aime la neige! Ahah. 

Pourquoi avoir choisi la ville de Québec? Y a-t-il d’autres villes canadiennes dans lesquelles tu aimerais habiter?

Je n’aurais pas changé mon choix, même après 1 an et demi à Québec. Je l’ai choisie parce que Québec = nature, tranquillité, espace. C’était important pour moi de me dépayser, et de vraiment me recentrer sur les choses essentielles alors pas question d’aller dans une grosse ville remplie de building, de pollution, et de trafic (coucou mes amis montréalais je vous aime quand même). J’aime toutes les villes que j’ai pu visiter à date (à travers tout le Québec et l’Ontario) mais pour le moment Québec reste mon coup de coeur. 

Avec quel visa es-tu venue et depuis quand? As-tu trouvé que les démarches étaient compliquées?

Je suis venue avec un Permis Vacances-Travail (PVT) en juin 2019 donc cela fait 1 an et demi maintenant. Les démarches n’étaient pas tant compliquées. Je n’ai pas été tirée au sort la première année de ma demande, mais j’étais encore dans la fin de mes études donc ce n’était pas décourageant. J’ai eu mon Master en juin 2018, j’ai retenté ma chance en décembre 2018 et, 2 semaines plus tard, je planifiais mon départ pour dans 6 mois! Tout est bien expliqué sur internet et la « paperasse » pour un PVT n’est pas tant compliquée, le tout, c’est d’être organisé! Vente de mes affaires, de ma voiture, profiter au maximum de mes proches… c’était probablement pour l’instant les 6 mois les plus chargés de ma vie. 


Que tu sois venue seule, en couple, en famille,… as-tu réussi à te
socialiser facilement avec des Québécois ou avec d’autres expatriés? Est-ce que tu trouves ça difficile?

Je suis venue seule. En cherchant un peu à rencontrer du monde, j’ai trouvé un Québécois merveilleux avec qui je partage ma vie depuis un peu plus d’un an maintenant, et une vraie bonne amie québécoise. Mais en général, je trouve que les Québécois sont « difficiles d’accès » pour une amitié longue durée. Aucun problème pour discuter, passer de bons moments, mais rentrer dans leur quotidien, dans leurs cercles etc, c’est moins facile. A part ça, super facile de sympathiser avec d’autres expat’ surtout grâce à Instagram, le plus compliqué c’est que la plupart sont à Montréal (pour ne pas dire les 3/4 ahah) donc pas facile de se voir physiquement et encore moins en 2020 avec la pandémie… 

Quelles sont les choses que tu aimes le plus et le moins dans la vie ici? Y a-t-il des choses qui te manquent?

Je vais commencer par ce qui me manque : LA BOUFFE, mes festivals favoris, mes proches et certaines boutiques de mode. Ce que j’aime le plus ici, c’est la nature à volonté, on ne s’ennuie jamais. Il y a toujours un lac, une rivière, un parc, un sentier, quelque chose que l’on n’a jamais fait ou visité! Ce que j’aime le moins c’est justement le fait qu’il soit plus difficile de se créer un cercle d’amis, surtout pour une nordiste (ce n’est pas un mythe, nous sommes très chaleureux), et que le pain ne soit pas aussi bon qu’en France alors ça, c’est quand même une bien grande tristesse au quotidien. 

Si tu devais garder un souvenir, une expérience que tu as vécue depuis que tu habites ici, lequel serait-il?

Mon premier road-trip en Ontario est mon plus beau souvenir pour le moment. J’ai rencontré mon copain lors d’une date un jeudi soir dans le Vieux-Québec, à parler de tout et de rien, mais surtout de mes envies de voyage et de nouveau départ. Le samedi matin qui a suivi, je partais en auto pour 5 jours en Ontario avec lui. Cette sensation de liberté, de prise de risque, et mes premières découvertes du territoire canadien, j’ai adoré. 


Comptes-tu rester au Canada par la suite? Quels sont tes projets à venir?

Oui je voudrais rester, je devrais bientôt entamer mes démarches de Résidence Permanente (RP). J’aimerais ensuite acheter une maison, adopter un chat, m’installer tranquillement mais aussi et surtout continuer de découvrir ce que le monde a à offrir en commençant par tout le territoire américain, tant qu’à déjà y être. 

Enfin, si tu devais donner un ou plusieurs conseils à une personne qui souhaite s’expatrier, qu’est-ce que tu lui dirais?

Discute avec les gens, n’ai pas peur de poser des questions, de t’imposer, de découvrir. Sois curieux. Explore. Vis ton expérience à fond. Le temps passe vite, et c’est encore plus vrai quand notre esprit est constamment occupé à découvrir de nouvelles choses. 

Je remercie Clara d’avoir accepté de nous raconter son expérience, je trouve ça super intéressant d’en découvrir davantage sur elle et sur son parcours. J’espère que vous avez apprécié apprendre à la connaitre, et je vous invite encore une fois à aller jeter un oeil sur ses réseaux pour continuer à suivre ses aventures au quotidien.

Pour finir, si tu es expatrié(e) au Canada et que tu souhaites être mon ou ma prochain(e) invité(e), n’hésites pas à m’envoyer un petit message, je serais ravie de partager ton expérience. Sinon, tu peux aussi cliquer ici pour lire davantage de témoignages.

On se retrouve la semaine prochaine dans un nouvel article, en attendant prenez soin de vous!

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s