Témoignage #1 – Barbara, une Réunionnaise au Québec

Bonjour à tous!

Je suis trop contente de vous proposer aujourd’hui une nouvelle catégorie d’articles sur mon blog : des témoignages d’expatriés au Canada. Le but est de mettre en avant des personnes ayant chacune des expériences et des histoires différentes à raconter. Je trouve ça tellement intéressant d’en savoir plus sur le parcours de toutes ces personnes qui décident de tout quitter pour venir vivre l’aventure canadienne. J’espère que ce nouveau format vous plaira, et n’hésitez pas à m’envoyer un petit message si vous souhaitez être mon/ma prochain(e) invité(e).

Barbara, alias Terrisse de poche sur Instagram et sur son blog, a accepté d’être ma première invitée. C’est une fille souriante, pétillante, qui dégage de la bonne humeur, et que j’adore suivre sur les réseaux depuis un petit moment. Je vous laisse la découvrir au travers de dix questions relevant de son parcours, son expérience, sa vie au Québec et ses projets à venir.


Parle-nous un peu de toi. Qui es-tu? D’où est-ce que tu viens? Qu’est-ce que tu fais dans la vie? Quelles sont tes passions?

Bonjour bonjour! Je suis Barbara, Réunionnaise au Québec depuis maintenant 7 ans et des poussières. Je suis née et j’ai grandi à Saint-Pierre, dans le sud de la Réunion. Après avoir vécu 5 ans dans la ville de Québec où j’y ai fait des études en Théâtre, plus précisément en éclairage de scène à l’Université Laval, je vis depuis maintenant deux ans à Montréal où j’ai fait des études en Communications à l’Université de Montréal. Depuis le COVID je travaille à l’administration de l’Hôpital Ste Justine, l’hôpital pour enfants de Montréal. 

Je suis toujours en vadrouille à la découverte de nouveaux lieux et de nouvelles choses à faire, mais je suis aussi passionnée de théâtre et d’improvisation. 


Avant de t’expatrier au Canada, as-tu déjà vécu d’autres expatriations? Si oui, lesquelles? Et que penses-tu de l’expatriation en règle générale?

Avant de déménager au Canada, j’ai eu la chance de partir faire un PVT en Australie pendant un an. À ce moment-là, j’étais âgé de 18 ans, je souhaitais apprendre à parler couramment anglais et je rêvais de voyages, de liberté, de rencontres et de grands espaces. Ce fut une magnifique expérience! 

Pour moi, l’expatriation est une belle et unique manière d’apprendre à se connaître et à sortir de sa zone de confort. Depuis que je vis loin de la Réunion, je ne me suis jamais senti aussi proche de mon île et de ma culture, je sais que cela peut paraître bizarre, mais c’est vrai. Chaque jour mon île me manque, même si je n’échangerai ma vie au Québec pour rien au monde. 


Pourquoi as-tu fait le choix de venir vivre au Canada?

Lorsque l’on grandit à la Réunion, arrivé le moment de faire ses études, on a deux choix : trouver des études qui nous intéressent sur l’île ou bien partir vivre en France. Souvent c’est la deuxième option qui est choisie. 

Après mon PVT en Australie, je ne me voyais pas partir en France, j’avais très envie de continuer à voyager et le Canada m’attirait beaucoup. Des amies d’enfance se trouvaient déjà au Québec et elles m’ont grandement influencée dans ma décision. 

Il y a une entente entre l’île de la Réunion et le Québec afin d’inciter les jeunes réunionnais à venir étudier dans les régions québécoises et j’ai pu bénéficier d’une bourse qui a payé mes études. Heureusement, car les études coûtent une fortune ici!


Pourquoi avoir choisi la ville de Québec, puis celle de Montréal? Y a-t-il d’autres villes canadiennes dans lesquelles tu aimerais habiter?

Honnêtement, quand je suis venue vivre au Québec en 2013, Montréal était une ville qui ne m’attirait pas du tout. Je cherchais un petit endroit mignon, cosy et sécuritaire où déposer mes valises… Québec m’a tout de suite paru l’entre-deux parfait. En arrivant à Québec, je n’avais jamais vu de photos de la ville, je savais qu’il y avait un château, mais c’est tout… je suis tout de suite tombée en amour avec cette ville. J’ai décidé de venir vivre à Montréal pour continuer mes études et pour y trouver du travail. Vancouver est une ville qui me fait beaucoup rêver, mais je ne sais pas si j’y habiterais… mais qui sait? Peut-être un jour! 


Avec quel visa es-tu venu? As-tu trouvé que les démarches étaient compliquées?

Je suis venue avec un Permis d’Études. Entre ma réorientation universitaire, l’expiration de mon passeport et d’autres péripéties, j’ai eu au total 5 permis d’études. Aujourd’hui, j’ai un Permis Post-Diplôme, visa qui, quand tu as étudié au Québec, te permet de rester sur le territoire un maximum de trois ans, ce qui me laisse le temps de faire ma demande de Résidence Permanente. J’ai reçu mon CSQ le mois passé et je vais bientôt attaquer la demande de Résidence Permanente. Comparé à la Résidence Permanente, la demande de Permis d’Études se fait facilement, le plus long est bien sûr de rassembler les papiers… je suis devenue une pro des permis d’études! 


Que tu sois venue seule, en couple, en famille,… as-tu réussi à te socialiser facilement avec des Québécois ou avec d’autres expatriés? Est-ce que tu trouves ça difficile?

Au départ, je suis arrivée au Québec avec mon ancien copain, qui est parti étudier à Matane, en Gaspésie. Vu que j’étais seule et étudiante à Québec, j’ai très rapidement fait de belles rencontres. Il faut avouer que le fait de faire ses études ici facilite la socialisation… en deux jours d’université, j’ai rencontré celle qui est devenue ma meilleure amie d’aventure au Québec. C’est vrai que même à l’Université, on a eu tendance à se créer une petite famille d’expats internationaux, mais j’ai tout de même un beau cercle d’amis québécois.


Quelles sont les choses que tu aimes le plus et le moins dans la vie ici? Y a-t-il des choses qui te manquent?

La nourriture créole me manque tellement…. juste à y penser je bave. Plus sérieusement, cela fait maintenant 4 ans que je ne suis pas rentrée à la Réunion alors tout commence à me manquer.

Au Québec, j’aime la gentillesse des gens, le fait de me sentir en sécurité dans la rue, les quatre magnifiques saisons que nous offrent cette belle province, la vie culturelle et la vie très multiculturelle de Montréal. 

Par contre, le gros point négatif d’ici selon moi c’est le système de santé…. il n’est vraiment pas facile d’avoir un suivi médical ici alors prenez votre mal en patience, mais surtout inscrivez-vous sur la liste d’attente pour avoir un médecin de famille dès que vous posez les pieds sur le sol québécois. 


Si tu devais garder un souvenir, une expérience que tu as vécue depuis que tu habites ici, lequel serait-il?

J’en ai tellement, mais tellement… je dirais ma vie universitaire à Québec en général ou mon tour du Québec en stop en 2016.


Comptes-tu rester au Canada par la suite? Quels sont tes projets à venir?

Dans un monde idéal, j’aimerais faire encore un petit bout de chemin au Québec. Je me sens bien ici et je ne me vois pas vivre ailleurs pour l’instant. On verra bien ce que l’avenir me réserve. 


Enfin, si tu devais donner un ou plusieurs conseils à une personne qui souhaite s’expatrier, qu’est-ce que tu lui dirais?

D’OSER. Au pire, il se passera quoi? Tu n’aimeras pas ton expérience et tu repartiras? Et alors? Personne ne te jugera. 

Vivre à l’étranger est la meilleure décision que j’ai prise. J’ai l’impression de constamment apprendre à me connaître. Oui ma famille me manque, l’éloignement est difficile, l’hiver est vraiment intense et parfois il y a des petites baisses de moral, mais c’est comme tout dans la vie, il faut réussir à voir le positif et à ne pas lâcher prise. 

Je remercie Barbara d’avoir accepté de nous raconter son expérience, je trouve ça super intéressant d’en découvrir davantage sur elle et sur son parcours. J’espère que vous avez apprécié apprendre à la connaitre, et je vous invite à aller la suivre sur ses réseaux pour une petite dose de sourire et de joie de vivre au quotidien.

J’espère que cette nouvelle catégorie d’articles vous plaira, en tout cas moi j’adore ce nouveau format et je pense que c’est le petit plus qui manquait à mon blog. Si tu es expatrié au Canada et que tu souhaites être mon ou ma prochain(e) invité(e), n’hésites pas à m’envoyer un petit message, je serais ravie de partager ton expérience ici.

On se retrouve la semaine prochaine dans un nouvel article, en attendant prenez soin de vous!

Un commentaire sur “Témoignage #1 – Barbara, une Réunionnaise au Québec

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s