Mon retour en France pendant le confinement

Bonjour à tous!

On se retrouve aujourd’hui dans un nouvel article, le premier après une grosse période de pause. Je ne vais pas expliquer pourquoi j’ai arrêté pendant ce laps de temps, tout simplement parce qu’il n’y a pas spécialement de raison, je ne ressentais pas l’envie d’écrire et je n’avais pas envie de me forcer. Ces derniers temps, je ressens l’envie de reprendre petit à petit, mais je préfère me consacrer à mes examens de fin de session. Après ça je reviens, promis !

Je voulais quand même prendre le temps de vous écrire par rapport à mon retour en France pendant le confinement, parce que vous m’avez beaucoup posé de questions, et ça pourrait en aider certains d’entres vous qui ressentent aussi le besoin de partir.

Processed with VSCO with c8 preset

Situation actuelle des aéroports et des frontières :

J’ai pris mon billet d’avion le 7 avril pour partir le 15 avril. Le 13 avril, Macron a annoncé que la France fermait temporairement ses frontières aux pays non européens. Je me suis alors renseignée sur ces nouvelles mesures, mais elles ne concernent pas les français expatriés, dépendamment du pays où vous vous trouvez. Donc pour les français actuellement au Canada, il n’y a pas de problème pour rentrer. Il suffit juste de vous munir d’une attestation de voyage international depuis l’étranger vers la France métropolitaine. Pour le retour au Canada, il faut que vous soyez résident permanent ou que votre visa soit déjà activé, sinon vous ne pourrez pas rentrer sur le territoire.

Les aéroports suivants sont ouverts au Canada pour les vols internationaux : Montréal, Toronto, Calgary et Vancouver. Pour la France, il n’y a que Paris CDG qui reçoit les vols internationaux, et vous pourrez ensuite prendre une correspondance. Beaucoup de compagnies aériennes sont fermées, surtout les compagnies low-cost, mais il y a des vols disponibles une fois tous les deux jours sur AirFrance. J’ai payé 950$ CAD l’aller-retour (630 euros), ce que je trouve plutôt raisonnable pour un vol pris à la dernière minute dans la situation actuelle. Aussi, si un de vos vols est annulé, vous pouvez l’échanger facilement avec un autre vol disponible ou demander un avoir.

Sans titre

En ce qui concerne les mesures prises à l’aéroport, j’ai trouvé cela un peu trop laxiste. À Montréal, il y avait des lignes au sol pour garder des distances de sécurité, mais certaines personnes ne les respectaient pas et les autorités ne disaient rien. Entre Montréal et Paris, il y avait un siège de distance entre chaque personne, mais entre Paris et Marseille, le vol était plein. À l’aéroport de Paris, il n’y avait aucune mesure de distanciations sociales, mis à part pendant le contrôle des bagages. Aussi, on ne m’a pas demandé une seule fois pourquoi je voyageais, ou pourquoi je rentrais en France.

Pourquoi est-ce que je suis rentrée en France ? Pour combien de temps ?

Malgré la beauté de l’expatriation, ce n’est pas facile tous les jours. Toute l’année, nous sommes séparés de notre famille, de nos amis, de nos repères. Personnellement, je n’étais rentrée qu’une semaine depuis le début de mon expatriation, soit en pratiquement 2 ans. Pendant l’année, j’ai mes habitudes, mon travail, mes études, et je n’ai pas la possibilité de prendre des vacances, mis à part à Noël. Mais je dois avouer que depuis le début de l’année 2020, je commençais à ressentir le manque de chez moi, et le confinement n’a fait qu’accroitre ce manque. En plus du manque, il y a aussi le fait que mon café ait fermé, donc que je n’ai pas de contrainte au niveau du travail, ce qui n’arrive jamais d’habitude, car si je veux prendre des vacances, elles ne sont pas payées. Aussi, mes cours ont été aménagés pour être accessibles en ligne. Toutes ces raisons m’ont accompagné vers l’idée que je devais rentrer en France, en sachant que je n’aurais pas d’autres occasions cette année. J’ai quand même attendu avant de prendre cette décision, parce que je voulais être sure de mon choix et aussi parce que j’avais des choses d’ordre administratives à régler (comme les demandes de chômage, ou l’organisation des cours en ligne). Je savais aussi qu’en rentrant pendant cette période, je ne pourrais pas voir toute ma famille ou mes amis, et ce n’est pas facile de se résoudre à ça quand on ne les a pas vus depuis aussi longtemps.

Sans titre (1)

Pour l’instant mon vol retour est prévu le 3 mai, ce qui me laisse une vingtaine de jours en France. Je ne me voyais pas rester plus longtemps chez mes parents, mais ça me laisse pleinement le temps de profiter d’eux et de mon Sud que j’aime tant. Je sais qu’à mon retour, je devrais de nouveau me confiner 15 jours, même si le déconfinement est prévu au 4 mai à l’heure actuelle au Canada. Aussi, je ne me voyais pas rester plus longtemps, car je veux être présente lorsque mon café réouvrira.

Sans titre (6)

Bon, je pense que je vous ai tout dit. J’espère que mon article ne sera pas trop brouillon, j’avais juste envie d’écrire ce que j’avais sur le coeur, comme ça me vient sur l’instant. J’espère aussi que vous comprendrez ma décision, et que j’aurai répondu à un maximum de vos questions. Je vous souhaite à tous beaucoup de courage, à tous ceux qui continuent de travailler, à tous ceux qui sont confinés chez eux, c’est important de voir le côté positif des choses, mais vous avez aussi le droit d’aller mal de temps en temps, quelle que soit la raison. Cette situation n’est facile pour personne, mais on s’en sortira tous ensemble, et sachez que je suis là si jamais vous avez besoin d’en parler.

Prenez soin de vous et je vous dis à très bientôt 🖤

cropped-cropped-morgane-2

8 commentaires sur “Mon retour en France pendant le confinement

    1. Pour moi tout quitter c’était le moyen de vivre de nouvelles expériences, et que l’expatriation se passe plus ou moins bien dans tous les cas il peut juste en ressortir du positif selon moi. Merci pour ton commentaire, bon courage à toi aussi 🙂

      Aimé par 1 personne

  1. Je me suis mal exprimé. Quand je disais tout quitter c’était justement ton expatriation. Devoir revenir en France quoi. Je crois que le jour ou je peux partir je reviens pas 😂 la seule raison serait que mes parents soient 🤕. De rien c’est avec plaisir

    J'aime

      1. Je t’avoue que le Portugal (Lisbonne) m’attire bien! Ou sinon peut être une ville anglophone comme Toronto, mais je pense que le côté européen finirait par me manquer

        J'aime

      2. Pour Toronto je ne peux pas te dire car je ne connais pas en revanche je suis aller au Portugal en 2015 ( à porto) et nous avions adoré ! C’était génial, les gens sont d’une gentillesse incroyable et les prix nous ont fait halluciner. Je comprend que beaucoup de française souhaitent y vivre. Le salaire minimum Français correspond au smicard chez eux, autant dire que l’on peut vivre à son aise 🙂 Moi si je pouvais ca serait Amsterdam ❤ Cette ville est magique (je ne sais pas si tu connais)

        J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s