Mon premier hiver à Montréal

Dans mon article sur le bilan de ma première année à Montréal, je vous avais dit que j’avais un article de prêt sur mon premier hiver à Montréal et mes ressenties. Mais nous étions encore en été, alors je n’allais pas déprimer tout le monde avec ça… Maintenant, les températures commencent à chuter, alors je pense que le temps est venu de vous en parler, et ça pourrait aider les futurs expatriés qui se préparent à arriver à Montréal bientôt ☃️

Je tiens à m’excuser car il n’y aura pas beaucoup de photos dans cet article, malheureusement je n’ai pas encore réussi à récupérer les photos de mon ancien ordinateur.

Je vous mets l’article juste ici, bonne lecture ☺️

CLEARANC (2)

Ah, cet hiver tant redouté par les Français! Je me rappelle la réponse que tout le monde me donnait quand je disais que je voulais vivre à Montréal : « on en reparlera quand tu auras vécu ton premier hiver! ».

Dans cet article, je vais vous parlé de tous les aspects de cette saison, les activités à faire, les indispensables à acheter, et également comment je l’ai vécu.
CLEARANC (5).png
Cette année, les premières neiges ont fait surface au milieu du mois de novembre, soit plus tôt que les autres années. La phrase que j’entendais le plus souvent était : « l’hiver va être long! ». Mais durant ce mois, tout le monde est relativement content de voir Montréal sous cet angle, avec de la jolie neige blanche qui donne un côté un peu magique à la ville, et le soleil qui continue de montrer le bout de son nez.
Ensuite vient le mois de décembre et les décorations de Noël. Au 24 décembre, il n’y avait plus de neige, moi qui pensait boire un chocolat chaud en admirant les flocons de neige tomber! Le lendemain, nous sommes allés nous promener dans le Vieux-Port de Montréal, je me rappelle du soleil qu’il y avait ce jour-là (mais en contrepartie, il faisait très froid ahah).
Janvier et février sont les pires mois de l’hiver. Les températures étaient relativement constantes à -15 degrés, c’est une sorte de routine hivernale qui s’installe. Cette année, il n’y a pas eu beaucoup de tempête de neige ni de températures extrêmes, mais il y avait beaucoup de verglas.
En mars, les températures sont censées commencer à remonter un peu, mais la période de froid a tardé jusqu’aux derniers flocons de neige, milieu avril.
CLEARANC (6).png
Au courant du mois de septembre, nous avons commencé à chercher un manteau et des bottes d’hiver, c’est vraiment les deux indispensables à avoir, suivi du bonnet et d’une bonne paire de gants.
Pour un manteau neuf, il faut compter minimum 400$ de budget. Il existe plein de bonnes marques, et je dirais que Colombia et The North Face ont vraiment de bons qualités-prix. Vous pouvez également trouver de bons deals sur des manteaux d’occasion, ou pendant les périodes de liquidation. Il faut également se renseigner sur les marques qui utilisent de la fourrure animale, comme la marque Canada Goose fortement appréciée des français… sachez que le synthétique fait très bien l’affaire pour lutter contre le froid 😉
Pour les bottes, je dirais qu’il faut compter entre 100 et 300$. Les Français portent beaucoup les marques Ugg ou Timberland qui font très bien la job, mais je vous conseille de vous orienter vers des marques plus locales telles que Sorel, où les prix sont souvent moins chers et la qualité identique voir supérieure.
Dans tous les cas, n’essayez pas de trop économiser sur le manteau ou les bottes, ce sont des investissements à long terme et vraiment indispensables pour ne pas subir l’hiver.
Pour le bonnet et les gants, ne vous prenez pas trop la tête sur des articles super dispendieux, la plupart des marques suffisent à supporter le froid dans la vie de tous les jours. Personnellement, j’ai plus souvent porté les gants fins que j’avais ramenés de France, plutôt que les grosses moufles que j’ai achetées sur place! Mais c’est quand même bien d’en avoir une paire si vous aimez faire des activités dans la neige.
Pour le reste de la tenue d’hiver, je sortais tous les jours en jean et je portais un pull sous le manteau, c’est suffisant pour les courtes distances de tous les jours. Prévoyez davantage d’équipements si jamais vous comptez rester plus de 2-3h à l’extérieur.
CLEARANC (7).png
Le conseil que je peux vous donner en hiver, c’est de sortir de chez vous le plus souvent possible, même si c’est juste pour aller boire un chocolat chaud dans le café du coin. Je sais, c’est pas toujours évident mais c’est tellement important pour le moral, car la frontière entre le froid et la déprime n’est pas loin!
Je vous ai concocté des activités sympas à faire, pour les petits et gros budgets :
C'est P (2)
  • Se promener dans les parcs, ou monter le Mont-Royal pour les plus motivés, afin de pouvoir profiter de la vue sur tout Montréal
  • Acheter une luge (pas plus de 4$ chez Dollorama) et aller s’amuser au Mont-Royal
  • Aller faire un tour au centre commercial, ou encore à la bibliothèque (où vous pouvez louer gratuitement des livres par exemple)
  • Aller dans des cafés atypiques, comme le café Chat l’Heureux pour être en compagnie des chats, si vous aimez ces petites créatures bien sûr!
  • Se renseigner sur les différentes activités prévues dans la ville, les musées gratuits de temps en temps, il y a toujours pleins de choses de programmées et c’est aussi ça qui est génial à Montréal
C'est P (3)
  • Aller dans un centre de réalité virtuelle (environ 25$ par personne et par heure au MontVR)
  • Faire du lancer de hache, c’est vraiment cool comme activité! J’ai eu une super expérience avec Maniax, si jamais vous cherchez un bon centre pour vous essayer à cette activité
  • Faire du patin à glace sur les lacs gelés, vous n’aurez qu’à payer la location de patin. La patinoire du Vieux-Port est sympa aussi, mais elle est un peu plus chère
  • Aller faire du ski, si vous aimez ça. Il y a des stations pas très chères à 30 minutes de Montréal en bus, ouvertes en journée et parfois même de nuit
  • Aller visiter une cabane à sucre, je n’ai pas eu l’occasion d’y aller cette année mais je compte bien y faire un tour au plus vite!
  • Enfin, aller faire du chien de traineau. Il faut compter minimum 150$ pour cette activité, mais je pense que c’est une expérience à faire au moins une fois dans sa vie
CLEARANC (8).png
Honnêtement, je m’attendais à bien pire. J’avais beaucoup d’aprioris sur l’hiver et le froid, sûrement à cause des idées reçues. Au final, j’ai vraiment bien vécu cet hiver, même s’il a été long.
Les mois de novembre et décembre sont passés rapidement, et l’ambiance générale est plutôt bonne avec toute la magie de Noël qui vient autour.
Pour les mois de janvier et février, c’est sûr qu’ils sont plus froids, mais on s’y attend, et je trouve qu’ils sont vraiment passés vite aussi. Il faut aussi savoir que malgré les basses températures, le soleil était souvent là pour redonner un peu de chaleur au moral. Avec un bon manteau et des bonnes bottes, on survit à tout ça et on s’habitue tout simplement.
J’ai trouvé les mois de mars et d’avril un peu plus longs, car on rentre dans la période de transition et les températures sont plus souvent changeantes, et puis on a toujours l’espoir de se dire que c’est la dernière neige…
Par contre, j’ai trouvé le printemps plus difficile à vivre que l’hiver, car cette année en tout cas, il a beaucoup plu, on ne savait jamais quelle température il allait faire ni comment s’habiller. Et puis après une longue période d’hiver, on a vraiment envie de ressortir les shorts et les tee-shirts!
CLEARANC (2)
Pour conclure tout ça, je pense que ce serait vraiment dommage de ne pas venir vivre au Canada juste parce qu’on a peur du froid, et je sais que c’est le cas de beaucoup. Il y a tellement de choses à faire en hiver aussi, c’est une tout autre ambiance à découvrir, et ça fait partie de l’expérience canadienne.
Alors si vous hésitez à venir à cause de ça, n’ayez plus peur, foncez!
J’espère que cet article vous aura plu, ça me tenait à coeur de raconter mon expérience sur l’hiver car je sais que c’est un sujet qui fait assez peur aux français. Dans tous les cas, il s’agit là juste de mon expérience personnelle, chacun va vivre les saisons à sa manière et même différemment d’une année à l’autre. Je voulais juste montrer que l’hiver au Canada, ce n’est pas juste de la neige qui tombe et des températures à -30 degrés, on peut également s’approprier l’hiver pour en faire une belle expérience.
En attendant, je vous dis à très vite dans un nouvel article 🖤
cropped-cropped-morgane-2

6 commentaires sur “Mon premier hiver à Montréal

  1. Hello, super ton article !!
    Je confirme l’hiver n’est pas si pire honnêtement, pis j’ai vécu un hiver à Montréal et un autre à Québec. Il faut juste bien s’équiper, pis ça fait la job !! Il y a tellement d’activités et de choses à faire que c’est impossible de s’ennuyer durant l’hiver.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s